Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

15 juillet : Vienne

JMJ 07 15 11 JMJ 07 15 11  

 

Certains se sont levés encore plus tôt pour assister à la messe. Elise, 22 ans, raconte :

La messe en allemand, c'est vrai que c'est particulier, mais cela nous permet de vraiment nous concentrer sur les émotions et la présence de Jésus en notre cœur. Et voir le soleil illuminer la fin de la messe après les nuages du matin, ça a quelque chose de magique !

 

 

 

JMJ 07 14 25 JMJ 07 14 25  La journée commence un peu difficilement, en apprenant ce qui s'est passé à Nice. C'est en tel décalage avec ce que nous sommes en train de vivre, comme expérience de rencontre, de paix, de fraternité... Nous sommes encore plus touchés.

Marianne, 19 ans, raconte : Nous nous sommes tous levés, au centre de la cour, routes mélangées. Nous n'étions pas membres de telle ou telle route. Nous étions français, européens, juste humains, levés et priant ensemble pour les victimes, morts, blessés, familles, amis. Nous prions pour tous ceux touchés

par les différents attentats, priant pour la paix dans le monde. Nous avons ensuite repris le petit-déjeuner dans une ambiance particulière.

Nous reprenons une nouvelle fois conscience du danger... Mais nous sommes ensemble, emplis d'espérance, et nous reprenons notre route, heureux d'être là, en vie, et remerciant le Seigneur pour tous les instants de la vie qu'il nous accorde.

 

Nous reprenons ensuite la route vers Vienne, et profitons du temps dans le car pour vivre des petits groupes d'échange.

JMJ 15 07-1 JMJ 15 07-1  

 

 

 

Arrivés à Vienne, nous sommes à nouveau très bien accueilli et faisons la connaissance de Richard, séminariste 

autrichien qui a déjà tout préparé et tout prévu pour nous ! On rentre dans l'esprit de simplicité des JMJ : douches artisanales, nuit à la belle étoile pour certains...

Les équipes se mettent ensuite en route vers la ville : les Boniek font un tour en vélo, avec deux jeunes de la paroisse : "pas de répit pour la route sport ! à peine arrivés, on visite Vienne à velo, dur dur pour les cuisses mais la ville dont la cathédrale est très jolie ! Nos guides, de jeunes Autrichiens catholiques nous emènent ensuite manger du schnitzel." raconte Benjamin, .

 

 

 

 

 

Les musiciens vont au « Stadtpark » (« the » parc de Vienne où jouer de la musique), et les autres se lancent dans un jeu de piste pour découvrir les beautés de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

JMJ 07 15 14 JMJ 07 15 14  

Baptiste, 19 ans, de Mastaing, explique que : La visite de Vienne fut superbe, c'est une très belle ville.

Adrien, 22 ans, de Douai, confirme : "C'était une très belle occasion de faire des rencontres, et franchir un pas de plus dans l'esprit JMJ en faisant preuve d'autonomie et d'adaptation, en demandant de l'aide aux passants par exemple pour répondre aux questions".

Chaque groupe mange où ils veulent pour découvrir la gastronomie autrichienne. On commence aussi à croiser des groupes de JMJistes et une communion particulière se crée.

 

JMJ 07 15 25 JMJ 07 15 25  

 

 

Le soir, un peu par hasard, beaucoup de jeunes se sont retrouvés sur la place de la cathédrale. Un temps de prière spontané a clos la journée de manière très émouvante et très belle.

Lucas, 16 ans, de Cambrai, raconte : Le paroxysme de l'émotion s'est fait ressentir à Vienne, en soirée, devant la cathédrale où un grand cercle de JMJistes en majeure partie - mais aussi d'autres personnes se sentant concernées - s'est mis à entonner chants religieux avant la Marseillaise.

Article publié par Marie Payen • Publié Samedi 16 juillet 2016 • 1528 visites

Haut de page