Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Pologne

Les montagnes des Tatras - Zakopane - Auschwitz - Częstochwa - Varsovie

Pour mieux comprendre l'histoire de la Pologne, ses us et coutumes, et pour apprécier la beauté des paysages polonais, il faut visiter la Petite Pologne (Malopolska). C'est la région qui entoure Cracovie, qui est l'ancienne capitale de la Pologne et qui est située à 100 kilomètres à peine des crêtes montagneuses des Tatras. Nulle autre région polonaise ne jouit de tant de sites enchanteurs, de petits villages charmants, n'est aussi riche de manoirs, d'églises et ed ruines de magnifiques châteaux, qui sont tous témoins de l'histoire du pays. Les amoureux de la nature ne seront pas déçus, car cette région regorge d'un patrimoine naturel exceptionnel : forêts vierges, rochers aux formes fantaisistes, fleuves et cours d'eau rapides.

 

Au Sud du pays s'élèvent les Tatras, l'unique chaîne montagneuse de type alpin en Pologne. La capitale de cette région est Zakopane. Non loin, on peut voir la chaîne calcaire des Pieniny, où les gorges du Dunajec constituent un monument naturel de renommée mondiale.

 

tatras pologne tatras pologne  

 

La Vistule, le plus grand des fleuves polonais, traverse la région de l'ouest à l'est traçant une frontière naturelle entre les massifs montagneux et la plaine. Défilés, cavernes et inselbergs calcaires rythment le paysage, dont le plus connu est la massue d'Hercule à Pieskowa Skala. Une des grandes curiosités naturelles de cette région est un désert, le seul en Europe : le Désert Bledowska. Une centaine de réserves naturelles et parcs paysagers préservent les valeurs naturelles de la région y compris six parcs nationaux.

 

Auschwitz : les heures noires de la Petite Pologne.


Cette étape de la visite de la Petite Pologne est proposée au cours de certaines routes, mais sans obligation : elle ne se fera qu'en fonction du choix de chacun.

 

Le camp d'Auschwitz-Birkenau est le plus grand camp de concentration et d'extermination du IIIe Reich. Créé en 1940 par Heinrich Himmler, il a vu mourir plus d'1,1 million d'hommes, femmes et enfants, majoritairement juifs. Y furent également déportés et tués des Polonais, des Tziganes, des prisonniers de guerre russes et des homosexuels.

 

Le camp nazi, dont les baraquements, les chambres à gaz, les fours crématoires et tous les bâtiments s'étendent sur 192 hectares, est inscrit depuis 1979 au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Arbeit_macht_frei_by_Dodo91 Arbeit_macht_frei_by_Dodo91  © fc09.deviantart.net

 

Le camp d'Auschwitz a été fermé le 27 janvier 1945 par l'armée soviétique. A l'occasion du 70e anniversaire de sa libération, des cérémonies ont eu lieu en 2015, sur place, en présence notamment de François Hollande, du président allemand Joachim Gauck, le roi des Belges Philippe Ier, celui des Pays-Bas Willem-Alexander, ainsi que le président polonais Bronislaw Komorowski

 

cs

Częstochowa (Jasna Góra) : Lourdes en Pologne

 

Częstochowa est une ville du sud de la Pologne, située dans la voïvodie de Silésie dont elle est la deuxième plus grande ville. Elle est jumelée avec Lourdes. Częstochowa est connue dans le monde entier par le monastère des Pères Paulin de Jasna Góra, où se trouve l’image miraculeuse de la Vierge de Częstochowa, l’icône de la Madone Noire. Częstochowa est un centre de pèlerinage de rang mondial : le sanctuaire est visité chaque année par 4 à 5 millions de pèlerins qui viennent de 80 pays du monde. C’est aussi une ville universitaire comptant neuf écoles supérieures dans lesquelles étudient plus de quarante mille étudiants.

 

 

 

photo-czestochowa-vierge-noire photo-czestochowa-vierge-noire  © www.baroudeur.info

L’icône, installée en ce lieu par Władysław Opolczyk (Ladislas d’Opole) en 1382, se reconnaît facilement aux « balafres » sur la joue de la Vierge, souvenirs du pillage du sanctuaire par des bandits hussites le 14 avril 1430, jour de Pâques. Le sanctuaire de Częstochowa se trouve au cœur de la Pologne. Haut-lieu du culte marial, il attire chaque année quatre à cinq millions de pèlerins originaires de 80 pays du monde

 

L’icône de la Vierge noire à l’Enfant est de tradition médiévale. Une légende attribue la réalisation de cette peinture à saint Luc qui, étant un contemporain de Marie, avait pu reproduire son vrai visage.

 

L’icône a été amenée, en 1382, sur la colline de Jasna Góra, qui veut dire « Montagne Lumineuse » en polonais et domine Czestochowa . Une initiative du prince Ladislas d’Opole qui fit ériger sur le sommet de la colline un monastère pour les moines de saint Paul. Le visage de l’enfant est tourné vers le pèlerin. Mais son regard est ailleurs, comme s’il regardait au loin, au-delà du temps et des lieux. Aussi bien la Mère que le Fils semblent plongés dans leurs pensées, dégageant une attitude de grande sagesse.

 

 

Varsovie, capitale moderne

 

Grand_CoA_Warsaw Grand_CoA_Warsaw  © 4.bp.blogspot.com

Capitale de la Pologne depuis plus de 4 siècles, Varsovie est la plus grande ville de Pologne, et le centre des évènements économiques, politiques et culturels. Le symbole de la ville est la Sirène, qui figure sur les armoiries de la ville.

 

Varsovie a été lourdement frappée par les ravages de la seconde guerre mondiale. De l'ancienne ville, il ne reste presque plus rien. 84% des bâtiments ont été détruits. Dans la seconde moitié du XXe siècle, la ville s'est relevée des cendres où la guerre l'avait mises : on la surnomme aujourd'hui la "ville-phénix" ! Désormais considérée comme un nouveau Berlin et un espace de grande attractivité pour les artistes, Varsovie fait preuve d’un bouillonnement créatif à la fois complexe et fascinant. En un mot ; Varsovie est une métropole pleine de vie et, en même temps, une ville dont l'histoire est unique.

 

varsovie varsovie  

Article publié par Clément VAN HAMME • Publié Lundi 15 juin 2015 • 1649 visites

Haut de page